WildStar Wiki
Game widow (discussion | contributions)
Widowbot (discussion | contributions)
m (→‎Sources : clean up)
 
Ligne 14 : Ligne 14 :
 
<references />
 
<references />
   
[[Category:Wildstar]]
+
[[Catégorie:WildStar]]

Version actuelle datée du 21 avril 2015 à 20:59

Xenobite Queen.jpg

Les Reines Xenobites sont des organismes uniques en leur genre que l'on ne trouve que sur la planète Nexus. Se dressant à près de 10 mètres de hauteur sur trois pattes insectoïdes, elles possèdent de redoutables cornes, des épines acérées et un exosquelette très résistant, qui leur permet d'absorber une quantité de dégâts considérable lorsqu'elles sont attaquées. Créatures troglodytes, les Reines se réfugient souvent dans de profondes grottes, où elles pondent leurs œufs et les protègent des prédateurs et des intrus.

Ces terrifiantes créatures sont extrêmement agressives, surtout lorsque l'on s'en prend à leur progéniture, et peuvent cracher un poison violent à plusieurs mètres de distance. N'émergeant que rarement de leurs grottes, elles ont pour habitude d'envoyer des hordes de leurs rejetons à la chasse en surface. Leurs malheureuses victimes sont alors réduites à l'impuissance et suspendues en attendant que la Reine se repaisse de leur chair.

Il est intéressant de noter que certaines tribus de Skeechs ont réussi à entrer en symbiose avec des Reines Xenobite, allant jusqu'à leur apporter de la nourriture et à surveiller leur future progéniture. Nous ignorons encore les fondements scientifiques de ce processus, mais différents scientifiques galactiques ont émis l'hypothèse que les Reines Xenobite disposeraient de pouvoirs télépathiques leur permettant de contrôler des êtres inférieurs doués de conscience.

ATTAQUES SPÉCIALES: Les Reines Xenobites peuvent cracher leur poison sur leurs ennemis à bonne distance. Leurs rejetons semblent immunisés à cette substance.

BON À SAVOIR! Malgré leur terrifiante apparence, les Reines Xenobites sont des mères très attentionnées. On a en effet pu les observer alors qu'elles découpaient soigneusement leurs victimes encore vivantes en petits morceaux, afin que leur progéniture puisse les avaler plus aisément. [1]

Sources